02 février 2017 ~ 1 Commentaire

Chirurgie avec la réalité virtuelle

Afficher l'image d'origine

 

Le Pr. Jacques Marescaux,Président de l’IRCAD, a reçu le Prix de la Personnalité Numérique de l’année jeudi 18 avril 2013 à l’Hôtel Potocki de la Chambre de Commerce et d’Industrie de Paris Ile-de-France, dans le cadre de la 15ème édition du Prix des Technologies Numériques, organisée par Télécom ParisTech. Ce prix récompense sa contribution à l’essor de la Société Numérique par son action et ses travaux au sein de l’IRCAD. Depuis la création de l’IRCAD en 1994, le Pr. Jacques Marescaux a toujours orienté ses travaux vers l’intégration des données informatiques dans le bloc opératoire de demain. Il a ainsi favorisé le développement des technologies numériques (réalité virtuelle et réalité augmentée) associées à la robotique chirurgicale. Son équipe a notamment réalisé en juillet 2012, dans le cadre de l’IHU, une première mondiale en chirurgie robotisée du foie, qui utilisait les ressources de la réalité augmentée pendant l’opération. En septembre 2001, il avait déjà révolutionné la communauté chirurgicale mondiale en réalisant la première opération transatlantique robotisée entre NewYork et Strasbourg, baptisée « Opération Lindbergh ». Parallèlement, le Pr. Jacques Marescaux s’est attaché à intégrer les technologies numériques à l’enseignement de la chirurgie : en 2000, il a créé « Websurg », site internet de référence mondiale en chirurgie miniinvasive qui compte actuellement 271 000 membres. Et pour suivre l’évolution des nouveaux supports numériques, il a lancé un nouvel outil de formation adapté à l’iPad il y a 9 mois: l’EWorld Journal of Minimally Invasive Surgery, qui est classé parmi les 10 iBooks médicaux les plus consultés. Installé devant ses écrans à New York, il pratique l’ablation d’une vésicule biliaire sur une patiente endormie au CHU de Strasbourg. « L’armée américaine nous prédisait l’échec, s’amuse ce visionnaire. Eh bien nous, les ‘Frenchies’, on a réussi. » En juillet 2012, il opère un cancer du foie par chirurgie robotisée, guidée par la réalité augmentée. C’est la suite logique de la mise en place de la 3D au coeur de ses interventions début 2000 : « Nous modelons un clone 3D de l’organe du malade, à partir d’une IRM ou d’un scanner. Nous pouvons alors préparer le geste chirurgical parfait en vue de l’opération en prévoyant la place des caméras et des instruments au millimètre près. »

Afficher l'image d'origine

Afficher l'image d'origine

 

 

 

 

Cerveau et réalité virtuelle : Les dangers

cerveau vr

 

 

La réalité virtuelle ne fait pas que des heureux et nombreux sont ceux à s’inquiéter des dangers que peut représenter la technologie pour l’Homme. On nous parle d’addictions, des risques d’isolements, de risques psychologiques et des dangers pour les enfants. Mais à côté de ça, la réalité virtuelle a offert beaucoup de bonnes choses à la médecine : soin des phobies, sensibilisation du public et aide aux formations chirurgicales pour ne citer que ces quelques exemples.

Calmer la douleur

Les grands brûlés peuvent souffrir le martyr au point qu’ils ne supportent plus leur traitement. «Même sous puissants narcotiques, la douleur est insoutenable» explique le chercheur Hoffman. Mais le moment que ces blessés redoutent le plus est la séance de nettoyage quotidienne qui ouvre leurs plaies de nouveau et qu’aucun produits comme la morphine n’est capable de soulager. Et c’est là que la réalité virtuelle entre en jeu : projetés dans des environnements polaires, les brûlés ont pu naviguer à leur guise dans des terres glacées, loin du feu, de la douleur, et de l’eau qui coule sur leurs blessures. Les médecins ont ainsi pu réduire leurs douleurs sans faire usage de morphine. Suite à ces résultats probants, certains volontaires ont accepté de passer un IRM durant lequel des stimulus ont été effectués pour simuler la douleur pendant que les patients, loin de ce danger, naviguaient en réalité virtuelle grâce à un casque entièrement composé de plastique (la présence d’un aimant extrêmement puissant interdit la présence de métaux dans les salles d’IRM). Les résultats ont été sans appel, la partie du cerveau réservée à la douleur est bien diminué naturellement. Selon ce même docteur il y aurait un risque pour le cerveau car les ralentissements pourrait être dut à une surproduction d’endorphines. « Les endorphines sont des hormones sécrétées par des glandes cérébrales, l’hypophyse et l’hypothalamus, et présentes dans de nombreux organes, dont le cerveau et la moelle épinière. Ces hormones ont des effets proches de la morphine utilisée comme médicament antalgique. Elles sont émises dans des moments d’effort physique, d’excitation intense, de douleur, ou d’orgasme. Les endorphines agissent sur la douleur en se fixant sur les récepteurs morphiniques situés dans le thalamus au niveau des centres régissant la douleur. Elles provoquent une sensation de relaxation, de bien-être, voire dans certains cas, d’euphorie »

I c. r.-4-1nner L’analyse de ces deux études nous permet aujourd’hui de se rendre compte d’une chose : nous ne savons pas encore grand chose sur les conséquences de la réalité virtuelle sur le cerveau. Nous savons par contre qu’elle apporte beaucoup de bienfaits médicaux dans divers domaines. Ces aspects négatifs n’ont pas encore été révélés et il convient donc d’être prudent et de suivre les études menées pour connaitre les véritables conséquences de la réalité virtuelle sur le cerveau et le corps en général. C’est une technologie nouvelle qu’il convient de manier avec prudence si l’on désire en faire une utilisation intensive pour le moment.

Les inconvenients de la réalité virtuelle sur l’oeil :

Une grosse fatigue visuelle, la lumière bleue potentiellement toxique: les casques de réalité virtuelle, qui se démocratisent, ont leurs défauts

Une réponse à “Chirurgie avec la réalité virtuelle”

  1. Super blog , tres interessant a lire ! Continuer comme tel !


Laisser un commentaire

Vous devez être Identifiez-vous poster un commentaire.

Geolocalisation.info |
Technologievauvert |
Classecanope |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Soyons Agiles
| Lanageade
| Projet TPE